Depuis 1983, soit près de 40 ans, notre association est chaque jour sur le terrain pour gagner de précieuses victoires pour l’environnement, pour la presqu’ile. Notre indépendance est le gage de notre liberté de parole et d'action, en tous lieux et en toutes circonstances. Garantissez notre indépendance et gagnez les victoires de demain avec nous ! Adhérez et Faites un don !

cover biodiversity project

Les activités humaines provoquent la disparition d'espèces animales et végétales à un rythme jamais atteint au cours de l'histoire de notre planète. 

Aussi, l’APE vous propose de nous retrouver pour un débat sur l’appauvrissement de la biodiversité et les mesures à prendre pour la protéger ce samedi 26 novembre 2022 à partir de 17h30 à l'Atelier Balthazar (à côté du Magasin U/Pharmacie, quai Séverine au village).

En introduction aux discussions, une conférence sur la biodiversité et le changement climatique au niveau de la presqu’ile sera présentée par M. Dominique Calmet, biologiste, océanographe, photographe... et président de l'APE.

N'hésitez pas à nous rejoindre pour donner votre avis et/ou poser vos questions et partager un apéritif de l’amitié.

Contexte : L'agriculture à base d'engrais et le déversement des eaux usées relâchent d'importantes quantités de nutriments - en particulier du phosphore et de l'azote - dans les écosystèmes marins et fluviaux. Ces rejets engendrent une prolifération des algues, qui étouffent les milieux en consommant tout l'oxygène disponible, créant ce que les scientifiques appellent des "zones mortes".

Mais la pollution n'est pas la seule cause de la crise actuelle, qualifiée de "sixième extinction de masse" par certains chercheurs. De nos jours, les principaux facteurs de déclin de la biodiversité ne sont autres que la destruction des habitats naturels (au profit des villes, des pâturages pour le bétail et des champs agricoles), suivie de près par la surexploitation des ressources naturelles et par le braconnage.

Près de Près de 70 % des effectifs d'animaux sauvages ont disparu depuis 1970, selon le WWF ont disparu depuis 1970, selon le WWF

Le réchauffement climatique - engendré par les gaz à effet de serre émis principalement par l'usage humain de l'énergie fossile - est appelé à devenir une cause majeure d'extinction des espèces animales et végétales, toujours selon le WWF, dont l'Indice Planète Vivante (IPV) a mis en évidence une perte de 69 % des populations (en effectif et non en nombre d'espèces) de vertébrés sauvages - poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles - entre 1970 et 2018 (WWF, 2022).

expoDCal3Réduite expoDCal7Reduite expoDCal11Réduite expoDCal15Réduite expoDCal16Reduite expoDCal23Reduite expoDCal25Reduite expoDCal27Réduite