A Saint-Mandrier, les résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine en date du 7 juin 2018 montrent une quantité anormale de nickel: la valeur obtenue de 128µg/L est plus de 6 fois supérieure à la limite de qualité de 20 µg/L. Les conclusions sanitaires sont sans ambiguïté: "Eau d'alimentation non-conforme aux limites de qualité pour le paramètre nickel."

Les données sont consultables sur le site de l'agence de l'eau pour le bassin "Rhône-Méditerranée":

  • Surveillance des eaux de surface
  • Surveillance des eaux souterraines
  • Surveillance des eaux destinées à la consommation
  • Pollution et prélèvements sur la commune
  • Caractéristiques des masses d'eau impactées par la commune