Ce 31 octobre, le littoral de la presqu’île de Saint-Mandrier est lui aussi touché par la pollution aux hydrocarbures.

Le jeudi 25 octobre 2018, 11 communes étaient impactées par la pollution aux hydrocarbures. 49 plages faisant l’objet de travaux de dépollution de surface ont été fermées au public (http://www.var.gouv.fr/IMG/pdf/cp-pollutionplages-25oct17h30.pdf). Aujourd’hui, c’est au tour des parties du littoral de la presqu’île de Saint-Mandrier orientées vers la pleine mer d’être touchées par les échouages de galettes d’hydrocarbures. De nombreuses galettes de toutes tailles sont visibles sur le littoral de la Coudoulière. Nous en avons informé la mairie. Le préfet du Var qui a déclenché le plan POLMAR Terre pour gérer les galettes d’hydrocarbure arrivant sur les plages demande aux populations de ne pas toucher ou ramasser les galettes qu’elles peuvent trouver.

20181031 01 20181031 03 20181031 04 20181031 02

Le dimanche 7 octobre, le navire Ulysse s'est encastré dans le porte-containers Virginia au mouillage au large du Cap Corse. D’après le ministre de l'Environnement M. François de Rugy, de l’ordre de 600 tonnes d’hydrocarbures auraient été déversées en mer formant une nappe de 20 km de long dérivant à la surface des eaux. Portés par les vents, neuf jours après la collision, des résidus d’hydrocarbures ont été obervés le mardi matin sur les plages de la Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez. Ces résidus d’hydrocarbures ont certainement été amenés par les vents soufflant d’est ces derniers jours. Le préfet du Var a activé mardi soir le plan POLMAR Terre pour engager les moyens pour le nettoyage des plages qui pourrait débuter demain jeudi. 

Ce mercredi matin aucun échouage de galettes d’hydrocarbures n’était visible sur les plages de Saint Mandrier. Ouf ! Par contre la tempête qui a sévit ces derniers jours avec des vents d’est qui ont atteint 98 km/h ce lundi au Cap Cepet, a amené de nombreux déchets que l’on trouve en épave essentiellement sur la plage de la Vieille. Un premier nettoyage sommaire a été réalisé par les promeneurs sur les plages de Cavalas et de la Coudoulière. La plage de Cavalas montre toujours une pollution organique à la sortie du ruisseau Est.

La Préfecture rappelle qu’il ne faut pas toucher ou ramasser les galettes qui peuvent être trouvées sur les plages mais d’informer la mairie, la gendarmerie (au 17) ou les sapeurs-pompiers (au 18 ou 112). Par contre prenez des photos qui mettent la pollution en perspective du site.

 Préfecture : Communiqué de presse n°4 17-10-2018 18h30

Communiqué de presse n°3 16-10-2018 20h30

20181017 1 ape Ce 15 novembre les vents violents ont agité les eaux de la rade 
20181017 3 ape Les vagues de forte amplitude ont arraché les feuilles des posidonies pour former une belle banquette sur la Plage de la Coudoulière
20181017 4 ape Ce 17 novembre les eaux polluées continuent à se jeter en mer sur la partie est de la Plage de Cavalas
20181017 2 ape De nombreux débris en épave jonchent la Plage de La Vieille

Ulves sur rocherL’observation de la prolifération de macroalgues du genre Ulva sp. (voir photo ci-contre) sur la plage de Cavalas justifie la mise en place

- d’un contrôle de la qualité des eaux usées en provenant du PEM transitant vers la mer par le ru Est,

- d’une surveillance de l'état écologique et de l'état chimique des eaux de surface couplée à

- une surveillance microbiologique régulière des eaux de baignades de la plage de Cavalas,

- d’un plan d’actions pour réduire/éliminer cette pollution.

20180807D note pollutionIl en va de la santé de tous et de la préservation de ce site littoral remarquable. Aussi cette note (cliquez ici pour la télécharger) a été transmise au Mouvement d'Actions pour la Rade de Toulon et le littoral Varois (MART, http://www.federation-mart83.org/bienvenue.html) qui gère les Observateurs de la rade et des bassins versants dans le cadre du Contrat de baie ainsi qu’à l’Agence régionale de santé du Var.

A Saint-Mandrier, les résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine en date du 7 juin 2018 montrent une quantité anormale de nickel: la valeur obtenue de 128µg/L est plus de 6 fois supérieure à la limite de qualité de 20 µg/L. Les conclusions sanitaires sont sans ambiguïté: "Eau d'alimentation non-conforme aux limites de qualité pour le paramètre nickel."

Les données sont consultables sur le site de l'agence de l'eau pour le bassin "Rhône-Méditerranée":

  • Surveillance des eaux de surface
  • Surveillance des eaux souterraines
  • Surveillance des eaux destinées à la consommation
  • Pollution et prélèvements sur la commune
  • Caractéristiques des masses d'eau impactées par la commune

 

Sous-catégories